Home / Culture / Gabon/ Société : Fêtes des cultures, culture en fête
Gabon/ Société : Fêtes des cultures, culture en fête

Gabon/ Société : Fêtes des cultures, culture en fête

Libreville, Mercredi 3 Mai 2017 (Gabon Presse) – Le ministre de l’Economie numérique, de la Communication, de la Culture et des Arts, M. Alain-Claude Bilie-By-Nze, le coordonnateur-résident des Nations Unies et représentant-résident du Programme des Nations Unies pour le développement, Mme Marie-Evelyne Petrus-Barry, le chef de bureau et représentant de l’Unesco au Gabon, M. Vincenzo Fazzino et le directeur général du Centre international des civilisations bantu, M. Antoine Manda Tchebwa, ont procédé à la présentation des grands rendez-vous culturels des mois de mai et de juin 2017.

La Fête des cultures

Evénement inscrit dans la mémoire de tous les Gabonais, la Fête des cultures fait ainsi son grand retour. Créée en 1997 par Paul Mba Abessole, alors maire de Libreville, devenue sur décision du Président Omar Bongo Ondimba une célébration nationale, cette fête a été la plateforme d’expression de nombreux artistes et le symbole de la réjouissance collective.

Comme l’a indiqué le ministre devant la presse et les responsables de l’action culturelle, la Fête des cultures va donc retrouver sa place dans le calendrier librevillois du 30 juin au 2 juillet 2017, ceci à l’inspiration du Chef de l’Etat, SE Ali Bongo Ondimba, soucieux de revivifier la culture gabonaise, « ciment de la société, véhicule des identités diverses et facteur de cohésion nationale ».

Les populations des différents arrondissements de la capitale sont invitées à rivaliser d’énergie et de créativité durant toute la période d’inscription qui s’étend jusqu’à fin mai, afin de présenter les meilleurs projets lors de la phase des sélections jusqu’à la mi-juin. Résultat : chaque arrondissement présentera deux chars dans le cadre d’une procession carnavalesque appelée à recevoir les acclamations de toute la population. Ouverte à toutes les formes d’expression artistique, la Fête des cultures aura également son ‘village’ installé dans un site dédié sur le boulevard Jean-Paul II.

Semaine de la Décennie internationale des personnes d’ascendance africaine – 17 au 19 mai

La Fête des cultures sera précédée de deux événements majeurs, organisés en partenariat avec le Gouvernement gabonais. Du 17 au 19 mai, le Centre international des civilisations bantu accueillera la Semaine de la Décennie internationale des personnes d’ascendance africaine (2015-2024). En qualité de coordonnateur-résident du Système des Nations Unies au Gabon, Mme Petrus-Barry, elle-même afro-descendante, s’est félicitée de voir le Gabon être le premier pays du continent à organiser un rendez-vous important, tant académique que festif, sur cette cause mondiale proclamée par la résolution 68/237 de l’Assemblée générale. La communauté internationale distingue ainsi les personnes d’ascendance africaine comme groupe dont les droits humains doivent être promus et protégés. Environ 200 millions de personnes se considérant d’ascendance africaine vivent en Amérique. Des millions d’autres vivent dans diverses régions du monde, et ce, en dehors du continent africain.
A l’occasion de cette semaine spéciale, Libreville accueillera un maître mondialement connu du Gwo Ka, le Guadeloupéen Roger Raspail, deux mois après la sortie de son album Dalva. « Je reste quoi qu’il advient gwo-ka et cela est définitivement ancré dans mes racines, mes gènes et mon sang. Je ne peux m’empêcher de penser, rêver, manger ou encore séduire par et avec le gwo-ka. Ce tambour, cette musique m’a tout donné. Mais en retour, il est évident que ma musique sonne le gwo-ka,et cela peut importe le type d’instrument utilisé. Le gwo-ka comme le jazz, reggae, ou tout autre forme de musique de résistance, est une philosophie de vie. »

Pour les experts, Raspail « fait sonner les peaux de ses tambours Ka depuis plus de quarante ans avec la même passion. Jazz avant-gardiste ou morna capverdienne, swing caribéen ou rumba congolaise, funk spirituel ou transe gnawa du Sahel, le musicien a fait de sa musique un voyage perpétuel enrichi au gré des rencontres. Le percussionniste antillais a accompagné des artistes comme le pianiste Mal Waldron, le flûtiste Eugène Mona, la chanteuse Cesaria Evora, Didier Malherbe, Chico Freeman, Papa Wemba, Pierre Akendengue ou Hasnia el Bécharia ».

Journée mondiale de la diversité culturelle pour le dialogue et le développement – 19 au 21 mai

Identité(s), diversité : le calendrier culturel se poursuivra du 19 au 21 mai par le programme de célébration de la Journée mondiale de la diversité culturelle, instituée par l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture. En 2001, l’UNESCO a adopté la Déclaration universelle sur la diversité culturelle et en décembre 2002, l’Assemblée générale de l’ONU, dans sa résolution 57/249, a déclaré le 21 mai comme la Journée mondiale. Il s’agit de favoriser la progression des quatre objectifs de la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles adoptée le 20 octobre 2005 : Soutenir des systèmes durables de gouvernance de la culture, Parvenir à un échange équilibré de biens et services culturels et améliorer la mobilité des artistes et des professionnels de la culture, Intégrer la culture dans le développement durable, Promouvoir les droits de l’homme et des libertés fondamentales.

M. Fazzino, représentant de l’Unesco, a précisé le thème de l’événement :  le rôle des femmes dans la sauvegarde et la transmission du patrimoine culturel immatériel. Une démarche de préservation patrimoniale qui, grâce au lancement d’un inventaire, doit mettre en lumière les savoirs endogènes, les langues comme véhicules de l’imaginaire et des connaissances et la place de la tradition dans la préservation de la paix. Une ‘Nuit des tambours’ au Musée national des arts et traditions constituera le 20 au soir le point d’orgue du programme.

FIN/GABONPRESSE/REDAC/2017

 

About Redaction Redaction

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

Scroll To Top