Home / Social / Gabon / lutter contre le paludisme : l’UGB distribue des moustiquaires imprégnées aux populations
Gabon / lutter contre le paludisme : l’UGB distribue des moustiquaires imprégnées aux populations

Gabon / lutter contre le paludisme : l’UGB distribue des moustiquaires imprégnées aux populations

Libreville, Mardi 2 Mai 2017 (Gabon Presse) – Les populations du quartier Avéa2 ont pu poussé un petit ouf de soulagement après la visite de l’Union Gabonaise de Banque (UGB) représenté par son Administrateur Directeur Général, qui a procédé jeudi 27 avril 2017 à la remise d’un don de moustiquaires imprégnées.

C’est dans le cadre de la lutte contre le paludisme, que l’Union Gabonaise de Banque (UGB), en collaboration avec le ministère de la santé, a remis jeudi dernier un don de moustiquaires imprégnées aux familles gabonaises vivantes dans les bas quartiers.

La cérémonie de cette remise de don était organisée à l’église de l’Alliance chrétienne et missionnaire du Gabon sis au quartier Avéa2, à Libreville, cela, pour commémorer la Journée mondiale de lutte contre le paludisme dont le thème était : «Pour les soins de qualité».

L’objectif visé par ce geste de l’UGB est de participer à sa manière à la lutter contre cette maladie qui ne cesse d’endeuiller de nombreuses familles gabonaises.

« Quand on a des populations malades, quelque part c’est un frein pour le développement de l’économie. Et à l’intérieur de l’entreprise c’est encore plus grave, parce que quand on a des gens qui s’absentent fréquemment suite aux crises de paludisme, cela va contre la productivité de l’entreprise », déclare l’Administrateur Directeur Général de l’Union Gabonaise de Banque, Abdelaziz Yaaqoubi.

Conscients de la gravité de la situation et des dégâts causés par cette maladie transmise par l’anophèle, les responsables de l’établissement bancaire ont décidé de passer à l’action pour mettre à l’abri aussi bien les populations que les entreprises.

« Le paludisme est un fléau au niveau de tout le continent, et la lutte contre cette maladie fait partie des points que chaque entreprise devrait aider. Et pour nous ce n’est non seulement une œuvre pour aider les populations, mais c’est aussi une œuvre qui permet le développement économique », a rajouté Abdelaziz Yaaqoubi, Administrateur Directeur Général de l’Union Gabonaise de Banque.

40 % de la population mondiale en est touchée, près de 3,2 milliards d’individus dont 1,3 millions en meurent par an.

Pour le Dr Anne Marie ANTCHOUET AMBOURHOUET, Directeur Général de la santé, les entreprises qui sont installées au Gabon, qui utilisent les gabonais, ont intérêt que leurs employés soient en bonne santé. « Ça sera une bonne chose étant donné que le paludisme est souvent à l’origine de l’absentéisme », a-t-elle souligné.

Il est donc à rappeler que toute entreprise a le devoir de jouer son rôle de responsabilité sociale dans son environnement. Et d’emboîter le pat comme l’UGB qui fait partie du groupe Attijariwafa Bank, a démontrée à travers ce geste de solidarité, qu’elle a vraiment cela dans son ADN.

FIN/GABONPRESSE/CE/2017

About Redaction Redaction

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

Scroll To Top