Home / Economie / Gabon / Économie: Le FIDA lance la deuxième phase du Projet de développement agricole rural
Gabon / Économie: Le FIDA lance la deuxième phase du Projet de développement agricole rural

Gabon / Économie: Le FIDA lance la deuxième phase du Projet de développement agricole rural

Libreville, Samedi 7 Septembre 2017 (Gabon Presse) – Dans le cadre du lancement de la seconde phase du Projet de développement agricole rural (PDAR-2), une délégation du Fonds international de développement agricole (FIDA), conduite par Bernard Hein séjourne actuellement à Libreville.

Cette délégation a été reçue en audience par la ministre déléguée à l’Agriculture, Patricia Taye Zodi, ce mercredi 6 septembre 2017. Au cours des échanges, les deux parties ont passé en revue les actions majeures de la première phase. L’occasion a également  été donnée à la délégation du FIDA de décliner le programme de la seconde phase. C’est dans ce cadre qu’elle a par exemple annoncé un rapide déploiement dans les provinces de la Ngounié, l’Ogooué-Ivindo et le Woleu-Ntem.

Pour rappel, le Projet de développement agricole et rural est destiné à réduire la pauvreté en milieu rural par la diversification et l’augmentation des revenus des populations et l’amélioration de leurs conditions de vie.

Plus spécifiquement, il consiste à : développer les filières porteuses prioritaires au bénéfice des groupes cibles du projet; renforcer les capacités des acteurs des filières prioritaires et de leurs organisations et enfin renforcer les capacités institutionnelles en matière de services d’appui au monde rural.

La première phase de ce programme a été signée en octobre 2007, entre la République gabonaise et le FIDA. Elle s’est traduite par la signature d’un accord de prêt et de don, respectivement de 5,7 millions d’USD et 274 000 USD, pour une période de six ans.

Mais en décembre 2013, le FIDA a approuvé un financement additionnel de 5,4 millions d’USD pour la mise en place d’infrastructures de commercialisation. La période d’exécution fut ainsi prorogée de trois  ans, pour une date d’achèvement prévue pour le 30 septembre 2017.

La mise en œuvre de la seconde phase de ce projet permettra d’intensifier la production agricole et de mettre à échelle ses résultats.

FIN/GABON PRESSE/REDAC/2017

Source: Agence Ecofin

About Redaction Redaction

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

Scroll To Top