Home / Politique / Gabon / Dialogue politique : La contribution de l’Union africaine
Gabon / Dialogue politique : La contribution de l’Union africaine

Gabon / Dialogue politique : La contribution de l’Union africaine

Libreville, Vendredi 26 Mai 2017 (Gabon Presse) – L’organisation panafricaine a dépêché une mission de bons offices à Libreville conduite par le Pr Mohamed El Hacen Ould Lebatt, conseiller stratégique principal du président de la Commission de l’UA.

En fin de séjour au Gabon, au terme d’une mission de bons offices, le facilitateur de l’Union africaine (UA) au dialogue politique a été reçu en audience mercredi par le chef de l’Etat gabonais.

Le Pr. Mohamed El Hacen Ould Lebatt est allé faire le point de sa mission avec le président Ali Bongo Ondimba. «Durant mon séjour au Gabon, nous avons essayé d’apporter une contribution positive au dialogue, en discutant avec la majorité et l’opposition incluant celle qui n’a pas pris part au processus. Nous avons également plaidé en faveur d’une démarche qui débouche sur des résultats positifs qui favorisent la recherche continue du dialogue et du compromis entre les forces politiques du pays», a déclaré cet ancien ministre mauritanien des Affaires étrangères au sortir de l’audience.

Durant son séjour, l’hôte du Gabon a également eu des séances de travail avec des officiels gabonais. Le conseiller stratégique principal du président de la Commission de l’Union africaine en a profité pour présenter à ses interlocuteurs l’objet de sa mission en terre gabonaise.

«La démarche adoptée par l’Union africaine, milite pour l’apaisement du climat sociopolitique par rapport à la crise qui secoue le pays. C’est pourquoi, je suis ici en mission d’appui au dialogue politique et de facilitation.

Il est évident qu’avec tous les acteurs nationaux et internationaux qui sont partenaires de l’Union africaine, ma préoccupation est de renforcer le plaidoyer en faveur de la paix dans le pays et de la promotion de solutions politiques pacifiques. Il est aussi question de renforcer le plaidoyer en faveur du dialogue politique de façon à contribuer à une solution de sortie définitive de cette crise», a-t-il expliqué.

Au terme des deux mois de discussions, l’émissaire de l’UA garde espoir que les Gabonais vont définitivement tourner cette page sombre de leur histoire. «Je n’ai pas de doute qu’au-delà des difficultés, le pays va retrouver le chemin de la paix et de la réconciliation», a-t-il conclu.
FIN/GABONPRESSE/2017

Source : infosgabon.com

About Redaction Redaction

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

Scroll To Top