Home / International / Afrique : Salon African Utility Week.
Afrique : Salon African Utility Week.

Afrique : Salon African Utility Week.

Le salon African Utility Week, qui se tiendra au Cap, met en avant les solutions locales et les opportunités commerciales du marché africain de l’énergie
Les opportunités d’investissement, de commerce et de développement dans le secteur de l’électricité en Afrique subsaharienne sont estimées à 835 milliards de dollars d’investissement en capital.

LE CAP, Afrique du Sud, 31 mars 2017 (Gabon Presse) — Le salon primé African Utility Week (www.African-Utility-Week.com), qui se déroulera du 16 au 18 mai au Cap, présentera les solutions innovantes et locales du continent pour affronter les défis énergétiques et hydrauliques qu’il rencontre, et leur potentiel dans la création d’opportunités aussi passionnantes que lucratives pour les services publics et les fournisseurs du secteur.

Des experts représentant des partenaires renommés au sein de l’industrie, tels que la Banque mondiale, KPMG, Power Africa, Huawei, GE, Shell, SAP et d’autres fournisseurs de services publics africains dirigeront les plus de 7 000 professionnels issus de plus de 80 pays, dont 30 pays africains, qui se réuniront lors de l’African Utility Week. Cette année marque également l’émergence d’une nouvelle tendance au sein du secteur : les projets communautaires hors-réseau de moindre envergure commencent à influencer réellement le développement du continent.

Des options de génération d’énergie plus propres et plus abordables
« Le paysage africain de l’électricité et de l’énergie est en train de subir une transformation significative », indique Evan Schiff, directeur de l’événement African Utility Week. Il ajoute que les tendances actuelles englobent « la disponibilité d’investissements privés pour les projets du secteur de l’énergie et de l’électricité, le développement rapide du stockage de l’énergie, l’accessibilité accrue des énergies renouvelables, la plus grande attractivité du gaz en tant que moyen de production d’électricité en Afrique, et le fait qu’au cours des 10 prochaines années, l’énergie nucléaire deviendra un mode de production d’énergie de plus en plus important. »

Les opportunités d’investissement, de commerce et de développement dans le secteur de l’électricité en Afrique subsaharienne sont estimées à 835 milliards de dollars d’investissement en capital, 490 milliards de dollars pour la capacité de production et 345 milliards de dollars en infrastructures.

Les projets d’envergure communautaire représentent une autre tendance importante du secteur. « Le développement à échelle industrielle est en baisse », signale Ahmed Jaffer, Président de KPMG en Afrique du Sud et responsable de Power and Utilities, « alors que nous constatons une augmentation des projets de production communautaires. Les entreprises et les collectivités cherchent également à être moins tributaires des réseaux nationaux. En Afrique rurale notamment, d’un point de vue économique, l’expansion des réseaux nationaux n’a pas de sens, c’est pourquoi on observe une forte tendance en faveur de mini-réseaux et d’autres solutions hors-réseau. »

Conjointement aux intentions à long terme du salon African Utility Week, une plate‑forme unique dédiée aux projets d’envergure communautaire et aux fournisseurs de solutions,

SOURCE : African Utility Week

About Redaction Redaction

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

Scroll To Top